DANS LA SPIRALE

L’affaire Cahuzac et ses suites chantées par la Parisienne Libérée sur Mediapart, c’est psychédélique !

> regarder la chronique sur Mediapart [accès abonnés]
> voir le clip sur dailymotion / youtube

DANS LA SPIRALE
Paroles et musique : la Parisienne Libérée

C’est l’histoire d’un chirurgien
Qui aurait pu sauver des vies
Mais opérer les intestins
C’était pas très VIP
Savez-vous planter des cheveux

À la mode, à la mode
Savez-vous planter des cheveux
À la mode de chez eux ?

Dans la spirale
Vertige horizontal

Hypnotique et infernal
Il n’y a ni politique ni morale
Dans la spirale
Les volutes du capital
Ils ont leur piédestal
Dans l’espace extrafiscal

Ils font un tour au Luxembourg

Comme on ferait un saut à Carrefour
S’amusent à ne pas payer d’impôts
Comme on jouerait aux petits chevaux
Ils pensent que la loi commune
Ne s’applique pas vraiment à eux
Et qu’en raison de leur fortune
Ils ont des droits que n’ont pas les gueux

Dans la spirale
Vertige horizontal

Hypnotique et infernal
Il n’y a ni politique ni morale
Dans la spirale
Les volutes du capital
Ils ont leur piédestal
Dans l’espace extrafiscal

Tous les chemins ne mènent plus à Rome
Mais de Genève à Singapour
Ce n’est pas la faillite d’un homme
C’est celle d’un système au long cours
Où les riches et les sociétés
Ne consentent plus à l’impôt
Et entretiennent l’austérité
Grâce aux paradis fiscaux

Dans la spirale
Vertige horizontal

Hypnotique et infernal
Il n’y a ni politique ni morale
Dans la spirale
Les volutes du capital
Ils ont leur piédestal
Dans l’espace extrafiscal

Quand l’un d’eux tombe, ils multiplient
Les simagrées, les airs contrits

Ils jurent tous les yeux dans les yeux

Que celui-là n’est pas comme eux

Et affectant d’être surpris
En priant pour n’être pas pris
Dans la spirale…
Dans la spirale…

[citations de F. Hollande, P. Moscovici, M. Valls, et L. Fabius]

SOURCES DES CITATIONS
Allocution de F. Hollande 03.04.13
http://youtu.be/R6re4f3Isy4

Interviews de P. Moscovici
http://youtu.be/WqyWp0dxRbc – 04.04.13
http://www.europe1.fr/Politique/Pierre-Moscovici-je-ne-savais-rien-1473759/ – 07.04.13

Interview de M. Valls – 04.04.13
http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bourdin-direct/bourdin-direct-manuel-valls-04-04-119496/

Interview de L. Fabius – 03.04.13
http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bourdin-direct/bourdin-direct-laurent-fabius-03-04-119338/

CRÉDITS creative commons
spirales de Tkroo
https://vimeo.com/14383001
https://vimeo.com/14437196

spirales de FloW
https://vimeo.com/10245606

5 réflexions au sujet de « DANS LA SPIRALE »

  1. Maximilien 78

    Oui! il fallait composer sur le sujet et c’est une fois de plus très réussi mais , pour la première fois, je n’adhère pas totalement au texte . Sans nul doute, Cahuzac n’est pas le seul homme politique à frauder le fisc et à être ébloui par l’argent , il y en a sûrement d’autres qui prient afin de ne pas être pris . Mais le « Ils » à caractère général employé, même s’il fait sans doute référence dans votre esprit à tous « ceux là qui ont tondu la toison » sur le dos du peuple, jette l’opprobre sur tous les hommes politiques et instille le venin de l’antiparlementarisme . Celui-ci finira , si on n’y prend pas garde, par tuer
    l’idéal démocratique . Non tous les hommes politiques ne sont pas pourris !
    Hélas vos paroles pourraient le laisser penser.

  2. JC Charitat

    Mon cher Maximilien, « l’autre! », c’est vrai que le « tous pourris » peut faire douter des politiques mais il reste fondamentalement vrai que les élus » qui trichent ne sont pas admissibles et le texte est (comme d’hab ») très bon.
    Arrêtons de sous estimer la capacité citoyenne de faire un tri et une analyse et ne nous en donnons pas l’excuse pour ne pas oser crier que c’est un scandale et qu’il ne doit plus être éligible!
    Comment cet « ancien » ministre du budget peut-il ne même pas comprendre qu’il ne doit plus porter son rôle de député (de quel droit voterait-il la loi fiscale?)

  3. lpl

    @Maximilien 78 et @JC Charitat : merci pour votre écoute et vos commentaires ! Bien sûr je suis d’accord : si le « eux » et le « ils » de la chanson doivent désigner les hommes politiques pour dire qu’ils sont tous pourris, cela n’a pas grand intérêt. Pour moi, le pronom « ils » évoque simplement les citoyens qui sont dans la spirale extrafiscale – très concrètement : ceux qui ont renoncé à s’acquitter de la totalité de leurs impôts. Il n’y a pas que des élus qui ont des comptes non déclarés, loin de là. La majeure partie de ceux qui ont quitté les terres communes de l’impôt sont des sociétés commerciales et des particuliers fortunés. Depuis que les paradis fiscaux se sont développés, permettant de faire des « optimisations » non fiscalisées, « ils » ne se privent pas pour utiliser largement cette possibilité. C’est une anomalie de l’espace commun, c’est une injustice ! Voilà ce que je dis – enfin ce j’espère dire ;-) – dans cette chanson.

  4. Maximilien 78

    D’abord un grand merci à lpl d’avoir la gentillesse de nous répondre à JC Charitat et à moi-même . D’abord je partage totalement vos avis, sauf celui , cher JC, de surestimer la capacité de compréhension du plus grand nombre lorsqu’il s’agit de grammaire française et d’interprétation d’un texte. S’il en allait autrement nous ne serions pas soumis aux diktat des idées simplistes qui, répétées à satiété, ont tissé la toile de la pensée unique qui recouvre tout.

    Quant à ma remarque chère lpl,c’est parce que vos productions (textes et mélodies) sont pour moi et, je n’en doute pas pour de nombreux autres « fans », pareille aux trilles et autres chants d’oiseaux qui égaient le quotidien
    et invitent à rester en contact avec le monde tel qu’il est vraiment et non tel qu’ILS nous le décrivent . C’est pour cela que je me suis permis cette remarque . Je sais d’évidence que pour vous le « ILS » se réfère à ceux qui sont dans la « spirale extra-fiscale » mais je sais aussi que vous avez assez de talent pour trouver les formulations qui ne prêteraient à aucune équivoque et qui de surcroit donneraient encore plus de force à vos textes qui fort heureusement n’en sont jamais dépourvus.
    bien amicalement .

  5. korr

    « ils » ou « eux » sont les aristos d’un régime aristocratique des riches, nous ne sommes pas en démos kratos, cher maximilien !
    Passons au Plan C et aux tirages aux sorts avec Ostracisme pour les Cahuzac et consorts… Allons vers une vraie démocratie qui n’est pas encore établie.

[COMMENTAIRES FERMÉS]