TSCG 2 : LE TRAITÉ RENÉGOCIÉ

Ca y est ! Le TSCG a enfin été renégocié !

> lien vers l’article de Mediapart [accès abonné]
> lien vers la vidéo dailymotion

TSCG2 : LE TRAITÉ RENÉGOCIÉ

paroles et musique : la Parisienne Libérée

TRAITÉ SUR LA STABILITÉ, LA COORDINATION ET LA GOUVERNANCE AU SEIN DE L’UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE 
ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE, LA REPUBLIQUE DE BULGARIE, LE ROYAUME DE DANEMARK, LA REPUBLIQUE FEDERALE D’ALLEMAGNE, LA REPUBLIQUE D’ESTONIE, L’IRLANDE, LA REPUBLIQUE HELLENIQUE, LE ROYAUME D’ESPAGNE, LA REPUBLIQUE FRANÇAISE, LA REPUBLIQUE ITALIENNE, LA REPUBLIQUE DE CHYPRE, LA REPUBLIQUE DE LETTONIE, LA REPUBLIQUE DE LITUANIE, LE GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG, LA HONGRIE, MALTE, LE ROYAUME DES PAYS-BAS, LA REPUBLIQUE D’AUTRICHE, LA REPUBLIQUE DE POLOGNE, LA REPUBLIQUE PORTUGAISE, LA ROUMANIE, LA REPUBLIQUE DE SLOVENIE, LA REPUBLIQUE SLOVAQUE, LA REPUBLIQUE DE FINLANDE ET LE ROYAUME DE SUEDE

CI-APRÈS DÉNOMMÉS LES « PARTIES CONTRACTANTES »,

CONSCIENTES de leur bonheur, en tant qu’États membres de l’Union européenne, de partager un espace de paix et de diversité,

DÉSIREUSES de favoriser une coordination équitable et démocratique de l’Union,

TENANT COMPTE DU FAIT qu’une politique d’austérité en période de récession ne pourrait qu’avoir des effets désastreux sur l’emploi,

RAPPELANT la nécessité pour tous les gouvernements de garantir aux citoyens une protection sociale afin de les prémunir contre les difficultés liées aux situations de chômage, de maladie et de vieillesse,

SE FÉLICITANT de l’impulsion nouvelle et courageuse donnée à la construction européenne depuis l’élection d’un président progressiste en France,

PRENANT NOTE et désapprouvant l’aggravation des inégalités au sein de l’Union,

FAISANT REMARQUER aux pays qui profitent de manière opportuniste de la crise qui secoue actuellement la Zone Euro, en exploitant notamment des taux d’intérêts bas ou négatifs, qu’ils seront à juste titre tenus pour responsables des souffrances endurées par les pays moins privilégiés s’ils ne changent pas radicalement et rapidement d’approche,

SOULIGNANT le soutien total des pays membres aux peuples qui manifestent leur souhait de voir émerger plus de démocratie, de solidarité et de justice sociale au sein de l’Union,

FAISANT REMARQUER que l’octroi d’une assistance financière mutuelle est nécessaire et naturelle entre les États membres, et ne saurait être conditionnée à une quelconque sanction d’ordre symbolique ou budgétaire,

EXPRIMANT la plus vive réprobation à l’égard des spéculations financières qui mettent en péril l’équilibre économique et la coopération qui règne dans l’espace européen,

NOTANT en particulier que l’aggravation récente des déficits publics n’est en aucun cas due à un train de vie excessif des États membres ou à un manque de compétitivité des travailleurs, mais bien à une gestion désastreuse des établissement financiers qui devront par conséquent participer de manière substantielle à la réduction des dits déficits au moyen d’une fiscalité appropriée,

NOTANT ÉGALEMENT qu’un audit de la dette est en cours afin d’en programmer l’annulation totale ou partielle dans les pays les plus touchés par la crise,

SONT CONVENUES de la disposition suivante :

Article unique

Tous les traités européens, passés ou à venir, qui tenteraient d’inscrire des règles de politique économique dans un cadre constitutionnel,

Tous les traités européens, passés ou à venir, qui favoriseraient la division et la concurrence entre les membres au lieu de leur coopération,

Tous les traités européens, passés ou à venir, qui poursuivraient un autre objectif qu’une lutte coordonnée et déterminée contre les opérations spéculatives,

Sont l’œuvre de faussaires.

citation F. Hollande – discours à la Cour de comptes LCP/Public Sénat – 07.09.2012

« C’est mon devoir. Je veux préserver la qualité de la signature de la France à l’égard des marchés financiers […] »

citation P. Moscovici – interview à Europe 1 – 28.09.2012]

« Les 3 % sont nécessaires, pour la crédibilité du pays, pour la qualité de la signature […] »

—-
DOCUMENTATION

CITATIONS

F. Hollande – discours à la Cour de comptes LCP/Public Sénat – 07.09.2012
« C’est mon devoir. Je veux préserver la qualité de la signature de la France à l’égard des marchés financiers […] »
http://www.dailymotion.com/video/xtdsqo_evenement-discours-de-francois-hollande-devant-la-cour-des-comptes_news

P. Moscovici interview à Europe 1 – 28.09.2012
« Les 3% sont nécessaires, pour la crédibilité du pays, pour la qualité de la signature […] »
http://www.pierremoscovici.fr/2012/09/28/pierre-moscovici-invite-de-la-matinale-deurope1-interview-de-jean-pierre-elkabbach/

DOSSIER

Tous les articles de Mediapart sur le TSCG [accès abonnés]

http://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/traite-europeen-tous-nos-articles-sur-le-tscg

VIDÉOS

Jean-Marc Ayrault – Mediapart – 21.09.12

http://www.dailymotion.com/video/xtrpr2_jean-marc-ayrault-l-europe-est-un-combat_news



Eva Joly – RTL – 25.09.2012
http://www.rtl.fr/video/emission/l-invite-de-rtl/eva-joly-eurodeputee-eelv-ce-n-est-pas-parce-que-cecile-duflot-a-une-museliere-que-les-ecologistes-sont-en-laisse-7752816796

Jean-Luc Mélenchon – Europe 1 – 19.09.12 – [deuxième moitié]
http://www.dailymotion.com/video/xtr2b4_jean-luc-melenchon-europe-1-soir

Une réflexion au sujet de « TSCG 2 : LE TRAITÉ RENÉGOCIÉ »

  1. 1internaute

    Quoi de plus dangereux que les artistes utopistes? Un internaute me disait récemment « il faut un Etat fort pour résister à la finance ». Et non, un Etat « fort » est justement un régal pour la finance qui n’a pas de difficultés à l’infiltrer. Les élites de Goldman et Sachs ont infiltré la BCE, l’administration européenne.
    la Caisse des Dépôts, via les banques nationalisées, n’a fait aucun mea culpa après la crise de 2010 et n’a proposé aucune réforme du système bancaire, La Banque Postale fait du dumping, les supermarché subventionnés font la guerre aux petits commerces. « Les capitalistes ont toujours aimé les gouvernements socialistes ces gouvernements les soutenaient » dit l’auteure de « la polique à petits pas ».
    Une administration cruciale que je n’ai pas le droit de nommer est en train de délocaliser une partie de ses services en Afrique du nord. Les tirans et les pervers ont toujours aimé les gouvernements « forts », le tout Etat, parce qu’ils assoient encore mieux leur pouvoir. Mais les artistes, naïfs, chantent leur louanges.

[COMMENTAIRES FERMÉS]