ch@nson 4. LE MARCHÉ DU TEMPS QU'IL FERA

réalisation et diffusion : @rret sur images / paroles et musique : la parisienne libérée

thème de l’émission du 05.02.11 : la peur alimentaire, défi majeur du 21e siècle
invités : Guillaume Duval, rédacteur en chef du mensuel Alternatives Economiques / Aurélie Trouvé, économiste et co-présidente de l’association Attac France / Philippe Chalmin, professeur d’économie à l’université Paris-Dauphine et spécialiste des matières premières
réalisation du clip : @si / François Rose

Le marché du temps qu’il fera
paroles et musique : la Parisienne Libérée

Depuis que les prix sont volatiles
Que tous les marchés sont tendus
C’est un équilibre fragile
Qui parfois même ne tient plus
Il suffit d’une canicule
Pour affoler tous les marchés
Et faire tomber le funambule
Dans son numéro sans filet

Ça dépendra de ce que pensera
Le marché du temps qu’il fera
Ça dépendra de ce que le marché sera
Pendant qu’il fera ce temps là
Ça dépendra si le temps qu’il a fait
Était celui que le marché pensait
Qu’il ferait

Le pain ne devient pas moins cher
Quand le cours du blé est moins haut
Le marché garde ses mystères
Un peu comme fait la météo
On peut isoler les facteurs
On peut apprendre l’économie
On peut le faire avec rigueur
Mais toujours on guette la pluie

Ça dépendra de ce que pensera
Le marché du temps qu’il fera
Ça dépendra de ce que le marché sera
Pendant qu’il fera ce temps là
Ça dépendra si le temps qu’il a fait
Était celui que le marché pensait
Qu’il ferait

Dans le panier de la ménagère
La catastrophe est annoncée
Elle reçoit par le ministère
Son horoscope détaillé
Après elle ne pourra pas dire
Qu’on ne l’avait pas prévenue
Si elle ne peut plus se nourrir
C’est un problème « bien entendu »

[citation Bruno Le Maire]
« vous verrez dans les prochains mois
le prix de votre baguette de pain, de la farine, des pâtes, de l’huile,
de tous les produits de première nécessité,
de la viande bien entendu, augmenter (…)
et il y aura par ailleurs un risque considérable d’émeutes
de la faim à nouveau cette année ou l’année prochaine »

Ça dépendra de ce que pensera
Le marché du temps qu’il fera
Ça dépendra de ce que le marché sera
Pendant qu’il fera ce temps là
Ça dépendra si le temps qu’il a fait
Était celui que le marché pensait
Qu’il ferait

3 réflexions au sujet de « ch@nson 4. LE MARCHÉ DU TEMPS QU'IL FERA »

  1. SHD

    Merci merci !!

    Voilà une petite chanson qui en aidera surement quelques-uns à comprendre pourquoi autant de cupides s’intéressent au juteux marchés des dérivés climatiques (modifications climatiques à plus ou moins grande échelle, semences génétiquement modifiées pour s’acclimater à des conditions inhabituelles, spéculation sur la quantité de précipitations, privatisation planétaire des ressources en eau douce, arnaque aux mécanismes dits « propres » des marchés de la compensation carbone, la biologie synthétique…etc).

    Relire aussi un article (si le sujet vous intéresse…)
    La Bourse de Chicago permet de spéculer sur la pluie.
    Un article du 15 octobre 2010, sur France24
    Par Sébastian SEIBT

  2. géjidelacot

    on suit le raisonnement ! et c’est bien celà. Continue à réveiller l’intelligence qui sommeille en nous….

[COMMENTAIRES FERMÉS]