ch@nson 3. LA MECANIQUE DE L'INHUMAIN

réalisation et diffusion : @rret sur images / paroles et musique : la parisienne libérée

thème de l’émission du 28.01.11 : antisémitisme, affaire Céline, affaire Guerlain, rôle de la SNCF dans la déportation
invités : Serge Klasfeld, historien, avocat et président de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France
réalisation du clip : @si / François Rose

La mécanique de l’inhumain
paroles et musique : la Parisienne Libérée

Ça s’est passé il y a longtemps
Je me rappelle, mes grands parents
N’aimaient pas qu’on parle de ça
Et d’ailleurs on n’en parlait pas

Ça s’est passé il y a longtemps
On voit encore ici ou là
Sur un écran de cinéma
Un train qui part vers le néant

La mécanique de l’inhumain
A quand même bien pris un chemin
Pour arriver jusqu’en enfer
Et si le train n’y est pour rien
Le cheminot lui, le sait bien,
Que c’était un chemin de fer

Je comprends que pour les victimes
Il soit important qu’on désigne
Les responsables du moment
Et qu’on les soumette au jugement

Je comprends qu’il soit compliqué
D’accuser une société
Un peu publique, un peu privée
Bien défendue des deux côtés

La mécanique de l’inhumain
A quand même bien pris un chemin
Pour arriver jusqu’en enfer
Et si le train n’y est pour rien
Le cheminot lui, le sait bien,
Que c’était un chemin de fer

Ça s’est passé il y a longtemps
On en reparle maintenant
Pour exporter un tgv
Sur un marché à l’étranger

Pour un Miami-Orlando
Un Sacramento-San Diego
On est prêt à se rappeler
Que la France a collaboré

[Citation de G. Pepy]
« la sncf de l’époque, réquisitionnée,
prit part à cette mécanique de l’inhumain,
conformément au programme de l’occupant nazi
et de ses collaborateurs français »

Cette mécanique de l’inhumain
A quand même bien fait son chemin
Le long d’une voie ferroviaire
Il aura fallu que quelqu’un
Signe les ordres de sa main
Et c’était une main de fer

2 réflexions au sujet de « ch@nson 3. LA MECANIQUE DE L'INHUMAIN »

[COMMENTAIRES FERMÉS]