N°10 – FRANCH’MENT


vidéo : la Parisienne Libérée et Mimoso

FRANCH’MENT
texte et musique : la Parisienne Libérée

FRANCH’MENT j’avais pas trop le moral
Et puis dehors il faisait froid
Je me disais l’intersyndicale
C’est pas mon truc, moi j’y vais pas.

Mais le matin, à la radio
J’ai entendu un gars habile
Qui parlait des conflits sociaux
Et j’ai tout d’suite aimé son style

FRANCH’MENT
On est dans une démocratie formidable
Je trouve qu’il y a d’autres moyens de le dire
Que de descendre dans la rue un peu traditionnellement
Comme on le fait depuis 30 ou 40 ans en France
Avec les mêmes banderoles
Avec des slogans d’ordre général (1)

T’as rien trouvé d’plus innovant
Que de fumiger en défilant
FRANCH’MENT t’as pas une autre idée
Tu vas encore manifester?

Je me demande en l’écoutant
Si le rêve généralisé
S’obtient en additionnant
Les cauchemars particuliers

FRANCH’MENT
On devrait de temps en temps mettre en avant l’idée
Qu’un peu de solidarité nationale
Un peu se resserrer les coudes
C’est pas plus mal

En gros le gars me dit comme ça
T’es pas chômeur, pourquoi tu boudes?
FRANCH’MENT
Si tu veux garder ton emploi
Tu ferais mieux de serrer les coudes

Je me demande en l’écoutant
Si le rêve généralisé
S’obtient en additionnant
Les cauchemars particuliers

On a un filet protecteur qu’on s’est crée
Et on doit en être fier
Qui est un formidable airbag contre la crise
FRANCH’MENT

Airbag en option commerciale
Parce qu’en série, ça faisait trop cher
FRANCH’MENT
Je lui ai acheté une carte postale
Et puis je lui ai écrit derrière :

Pour toi la protection sociale
Est un airbag contre la crise
Il faut croire que le choc frontal
T’a abimé la matière grise (bis)

Quand ça va mal c’est pas mal
Parce que plus ça, plus c’est,
Plus c’est inquiétant, plus ça va mal
Plus en réalité on devient français
FRANCH’MENT

Je me demande en défilant
Si le rêve généralisé
S’obtient en additionnant
Les cauchemars particuliers

(1) http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/septdix/index.php?id=75872

16 réflexions au sujet de « N°10 – FRANCH’MENT »

  1. Tant-Bourrin

    FRANCH’MENT ce nouvel opus est génial !!! :~D


    Une chanson essentielle pour ne pas se laisser happer par un woerthex de conneries ! :~)

  2. Herrera

    C’est une très jolie chanson, vous percevez l’air du temps avec beaucoup de subtilité : l’incertitude et le léger désenchantement du refrain m’ont tout d’abord surpris, avant que je ne me rende à la justesse de l’observation… Ne sommes nous pas tous, finalement, nous qui pensons que ce gouvernement ne peut pas réussir à passer la crise pour la bonne raison qu’il est idéologiquement lié à ceux qui l’ont produite, en train d’attendre passivement qu’il tombe, comme un fruit mûr, avec le sentiment que c’est inéluctable, mais qu’il faudra encore que le chauchemar s’accentue pour que les français ouvrent les yeux… Oui, même si la mobilisation était réussie, il n’y a pas de quoi écrire de chansons joyeuses en ce moment.

  3. walkyrie

    Encore géniale, mais on s’habitue à tout.
    
Tu es bien une vraie arme, vraiment intelligente celle là!

    Le guidage laser atteint encore sa cible pour notre plus grand plaisir.

    L’utilitarisme de la démarche se hisse en art. Le style est toujours aussi personnel, jubilatoire.

    Bravo et merci.

    Il y a dans l’air, et plus encore dans les faits un mouvement de convergence et un besoin réciproque entre le mouvement social et le politique. C’est terriblement nouveau ET indispensable. Un peu de piment ne fait pas de mal pour accomoder le tout.

    Bon, c’est pas tout çà, mais vu l’accélération des évènements et de l’Histoire, va falloir nous augmenter un peu la productivité, c’est pas les sujets qui manquent… Travailler plus pour… en finir plus vite de cette horreur!

  4. Cathare

    FRANCH’MENT, dit il en buvant son café

    Merci La Parisienne, j’étais Grippé mais tu as mis du miel dans mon lait et je vais mieux

    Si ! FRANCH’MENT ……..

  5. Monique

    Oui, il fallait la faire,celle ci !

    Et j’aime le ton,justement, faussement ingénue, apparemment léger…
    
C’est très chouette !
    
Bravo !

    je passe votre lien à mes contacts politico- musicos !

    
merci!

  6. Zarko

    Eric Woerth était auparavant consultant en organisation, profession tout en neutralité factice et suave indifférence, dont les modulations oratoires n’auront pas échappé à vos fines oreilles

  7. sémaphore

    Franch’ment très bien les samples d’Eric Woerth, le budget ça rape la cervelle!
    

Ma parisienne libérée est un p’tit clown lyrique
    

 »l’ironie et l’humour ont toujours été pour moi une mise à l’essai de l’authenticité des valeurs, une épreuve par le feu à laquelle un croyant soumet sa foi essentielle, afin qu’elle en sorte plus souriante, plus sûre d’elle-même, plus souveraine » Romain Gary, Quatrième de couverture « les clowns lyriques »

  8. cometa

    On veut la Parisienne Libérée en Italie aussi!
    
Bravo, & encore merci (et encore bravo)

    la cometa

  9. Jolécolo

    Désolé mais je rajoute un commentaire. Franchement, ce morceau, il me fait rouler parterre. Ahahahaha ! Eric, c’est le champion national !
    
Il sort même que le gouvernement fait en sorte que « ce ne soit pas à nos enfants de payer la crise ». Aaaahhaaahhaaaha, Mort de rire !

    J’adore, il est impayable, ce mec !!!

  10. mycherrytime

    Salut Parisienne, je découvre tardivement ta prouesse musicale, merci ! Woerth m’avait presque énervé ce jour là. Heureux de constater que le ton badin et empreint de bon sens trouve ses contradicteurs.

  11. Papi Yon

    Juste un petit MERCI remanié pour qu’il puisse voler, partir de mon île perdue au milieu de l’océan indien.
    

Il est envoyé avec l’énergie de gros sourires et de clappements de mains.


    Atterrissage du MERCI sur votre île gruillière dans laquelle tournent des métros et, il me semble, des rer.


    J’espère que mon MERCI prendra le bon train et sortira à la bonne porte. MERCI MERCI MERCI MERCI

  12. Mimoso

    Liens vers ce message :
    l’écu fiscal (2)
    gad elmaleh politise au premier degré sa promo de coco (comédie sur un nouveau riche arrogant et qui perd conscience de son aliénation à l’argent) en disant que villepin a tort de vouloir baisser le bouclier fiscal en passant le taux …
    Publié par Phersv à l’adresse 19 mars 2009 05:07

    woerth remix

[COMMENTAIRES FERMÉS]