N°8 – LA GRANDE GLISSADE

La météo est froide, verglas économique du nord au sud

vidéo : La Parisienne Libérée et Mimoso

La grande glissade
texte et musique : la Parisienne Libérée

Ils nous disent comme ça
Faut pas t’inquiéter
L’argent y’en a pas
Mais on va t’en donner
Fais-nous confiance
Pour les affaires
On emmèn’ la fance
Aux sports d’hiver

Ca c’est super !

Ils croyaient faire un schuss et c’est la grande glissade
Frimaient en godillant au milieu des avalanches
D’un coup ils ont la frousse et nous appellent « camarade »
A la rescousse pour payer l’ambulance
Nous on s’en fout
De leurs actions
Mais quand ils jouent
C’est nous les pions.

Ils nous garantissent
Soixante dix mille euros
Mais ce qu’ils ne nous ont pas dit
C’est à quel taux
Paye ton crédit
Paye tes impots
Et puis sois gentil
Laisse du fric au frigo

T’es un héros !

Ils croyaient faire un schuss et c’est la grande glissade
Frimaient en godillant au milieu des avalanches
D’un coup ils ont la frousse et nous appellent « camarade »
A la rescousse pour payer l’ambulance
Nous on s’en fout
De leurs actions
Mais quand ils jouent
C’est nous les pions.

Il nous disent comme ça
Nous on a un plan
Tu donnes à l’Etat
Un p’tit chèque en blanc
Si t’es patient
Tu recevras
De ton président
Un chèque en bois

Ca c’est sympa !

Ils croyaient faire un schuss et c’est la grande glissade
Frimaient en godillant au milieu des avalanches
D’un coup ils ont la frousse et nous appellent « camarade »
A la rescousse pour payer l’ambulance
Nous on s’en fout
De leurs actions
Mais quand ils jouent
C’est nous les pions.

Ils nous disent comm’ ça
Faut pas t’inquiéter
L’argent y’en a pas
Mais tu vas nous en donner (bis)
Fais-nous confiance
Pour les affaires
On emmène la France
Aux sports d’hiver…

4 réflexions au sujet de « N°8 – LA GRANDE GLISSADE »

  1. Tant-Bourrin

    Percutant et incisif, comme toujours ! :~)))))



    Voilà qui donne envie de chanter à pleine voix : « c’est la luuuuge finaaale » !

  2. Cathare

    Nous sommes les pions, mais restons des lions gare quand la faim viendra, ils seront les premiers a servir de repas 
Bravo a notre Edelweiss pour cette nouvelle Chanson

  3. Saoulfifre

    Je viens de capter, à force de vous écouter, pourquoi je vous adore : c’est le même coup au cœur ressenti quand Gilbert Lafaille a débarqué dans la chanson française. La même façon de dire des choses importantes sans avoir l’air d’y toucher, juste suggérées. Le talent plus la modestie, avec l’humour comme mèche, c’est détonnant !

[COMMENTAIRES FERMÉS]