ch@nson 18. GOOD BYE PATRON

réalisation et diffusion : @rret sur images / paroles et musique : la parisienne libérée

thème de l’émission du 20.05.11 : l’affaire DSK
invités : Vincent Giret, directeur de la rédaction de Libération / Anna Alter, ancienne journaliste de Marianne
réalisation du clip : @si / François Rose et Dan Israel

documentation
> affaire DSK : dossier du journal le monde / affaire DSK : dossier du journal liberation
> les réactions de défense (vidéo libélabo – 20.05.11) / Jean-François Kahn et le « troussage de domestique » (arrêt sur image – 19.05.11) / « lutiner » d’Alain Gerard Slama (17.05 – France Culture) / « ya pas mort d’homme » de Jack Lang (16.05.11 – journal de france2)
> Sophia Aram (france inter – 16.05.11) / Daniel Morin (france inter – 16.05.11) / Didier Porte (mediapart – 16.05.11) / David Lowe (france inter – 17.05.11)
> l’explosion de la navette Challenger (vidéo daily/CNN – 1986)

articles sur abonnement
> affaire DSK : dossier d’arrêt sur images (articles, enquêtes et chroniques depuis 2008)
> Tristane Banon (enquête arrêt sur image 19.05.11)
> affaire DSK : dossier de mediapart (articles et enquêtes depuis 2008)
> la déroule du storytelling d’euro RSCG (mediapart – 19.05.11)
> hit parade des beauferies machistes (mediapart – 20.05.11)

GOOD BYE PATRON
paroles et musique : la parisienne libérée

C’est peut-être un scénario classique
Simple troussage de domestique
Faut être prudent dans ces cas là
C’est peut-être un petit viol sympa?
C’est peut-être un petit viol coquin
Un lutinage, un jeu taquin
Je te fume la pipe, tu me croques la pomme
Comme dirait l’autre : ya pas mort d’homme

On avait peur de s’ennuyer
Même pas envie d’aller voter
Heureusement les américains
Ont débarqué avant la fin
Pour une Super Production
Good bye Frenchy, good bye Patron
Non, ça n’est pas un exercice
Dans la chambre deux mille huit cent six

C’est peut-être un complot mondial
La Grèce, l’Irlande, le Portugal
S’entendant pour creuser la dette
Et soudoyer une soubrette?
A moins que ça vienne de Moscou
Ce type a des ennemis partout
C’est même, si on en croit certains
Une revanche des Guinéens

On avait peur de s’ennuyer
Même pas envie d’aller voter
Heureusement les américains
Ont débarqué avant la fin
Pour une Super Production
Good bye Frenchy, good bye Patron
Non, ça n’est pas un exercice
Dans la chambre deux mille huit cent six

C’est peut-être un passage à l’acte
Mais quelle est sa nature exacte?
Les experts chantent tous en choeur :
Il a le syndrome Challenger !
Une explosion au décollage
Avec le son, avec l’image
Il voulait pas être président
Mais c’était très très inconscient

On avait peur de s’ennuyer
Même pas envie d’aller voter
Heureusement les américains
Ont débarqué avant la fin
Pour une Super Production
Good bye Frenchy, good bye Patron
Non, ça n’est pas un exercice
Dans la chambre deux mille huit cent six

C’est peut-être un malentendu
Quand la femme de chambre l’a vu
Elle s’est enfuie en paniquant
Et jusque là on la comprend
Peut-être qu’il attendait, par ailleurs,
Une call girl à la même heure
Il a cru à un scénario
Et s’est lancé dans le rodéo

Peut-être s’il était resté là
Au lieu de filer aux USA
Il aurait pas eu tant de pépins
Là-bas les gens sont puritains

C’est sans doute parce qu’il est français
Là-bas c’est tous des obsédés
Ils se croient vraiment tout permis
C’est pas comme aux Etats-Unis

On avait peur de s’ennuyer
Même pas envie d’aller voter
Heureusement les américains
Ont débarqué avant la fin
Pour une Super Production
Good bye Frenchy, good bye Patron
Non, ça n’est pas un exercice
Dans la chambre deux mille huit cent six

Peut-être c’est du storytelling
Juste pour nous montrer qu’il Domine
Peut-être que c’est sa stratégie
Le début de sa campagne à lui?
Moi je le connais personnellement
Et je suis sûre qu’il est innocent
Même s’il prend de la prison à vie
Je voterai toujours pour lui oui,
Je voterai toujours pour lui !

On avait peur de s’ennuyer
Même pas envie d’aller voter
Heureusement les américains
Ont débarqué avant la fin
Pour une Super Production
Good bye Frenchy, good bye Patron
Non, ça n’est pas un exercice
Dans la chambre deux mille huit cent six
Dans la chambre deux mille huit cent six